Le conte merveilleux

Catalogue Delarue Teneze

Conte Type T653_A Versions
00 - Conte-type 653 A - L'OBJET LE PLUS PRÉCIEUX
Aa. Th. The Rarest Thing in the World.

Développer les éléments du conte
900 - Description ATU (source)

Développer les éléments du conte
901 - Description - Aarne et Thompson - The Types of Folktales - 1973 (source)


Développer les éléments du conte
0 - Version du catalogue : LA FILLE DU SABOTIER - Version de Basse-Bretagne (résumée) (source)
CADIC, Paroisse bret., n° d'avril 1907 = ID., Métiers, 137-143 = ID., C. B. Bret., 142-150, n" 13.

Développer les éléments du conte
1000 - AUTRES VERSIONS
(avec indication des différences par rapport à la vers. type)

Développer les éléments du conte
1 - MS MILLIEN-DELARUE, Niv. Le roi et ses trois fils. (source)
L'enjeu entre les trois frères n'est pas la main d'une jeune fille, mais la couronne du royaume. Rapportent lunettes, fauteuil, orange et guérissent leur soeur. (Se continue par le T. 301 A, assez altéré).

Développer les éléments du conte
2 - Ms G. MASSIGNON, Corse 1955. La fleur, le miroir et le cheval. (source)
C'est la jeune fille elle-même qui envoie ses trois amoureux à la recherche du plus beau cadeau. Rapportent miroir à travers lequel ils voient la jeune fille venant de mourir, cheval faisant en une heure le chemin d'un an qui les transporte auprès d'elle, fleur qui la fait revivre. Le conteur laisse à l'auditoire le soin de résoudre la querelle entre les trois prétendants : « Maintenant, quant à savoir lequel des trois jeunes gens sera son mari, cherchez donc ! ».

Développer les éléments du conte
2000 - Notes

Ce conte (T. 653 et 653 A) (1) a été noté de l'Irlande à l'Extrême-Orient (Japon, Indochine, Malaisie) et du nord de l'Europe à l'Afrique du Nord et çà et là en Afrique Noire.
Il se trouve à l'état le plus pur dans l'Orient et il est déjà noté dans le vieux recueil indien des Vingt-cinq histoires d'un vampire et dans le Siddhi Kür mongol dérivé d'un original indien. Dans le Proche-Orient, dans l'Inde et les pays voisins, on aime en effet ces histoires qui se terminent par une question à résoudre.
La nouvelle éd. de l'Aarne-Thompson distingue, fort justement, deux formes du conte, qui se partagent également les six versions françaises. Au T. 653 correspondent en effet plutôt des qualifications merveilleuses (cf. B. P. III, 47 : « Kunstfertigkeiten ») acquises par apprentissage, au T. 653 A des objets merveilleux achetés ; dans le premier type, la mise en ceuvre de ces qualifications merveilleuses permet aux quatre frères de délivrer la princesse d'un dragon, dans le deuxième l'utilisation successive de leurs objets merveilleux permet aux trois frères de sauver la eine fille de la mort. C'est à cette seconde forme que se rattache, dans les Mille et Une Nuits, le début de l'Histoire du Prince Ahmed et de la fée
Pari-Banou (2).


(1) THOMPSON, The Folktale, 81.

(2) Cf. aussi E. COSQUIN, C. indiens, 284-288.

Développer les éléments du conte
1001 - THOMPSON, The Folktale, 81. (source)

Développer les éléments du conte
1002 - E. COSQUIN, C. indiens, 284-288. (source)
Développer les éléments du conte