Le conte merveilleux

Catalogue Delarue Teneze

Conte Type T302 Versions
00 - Conte type n° 302 - LE CORPS SANS AME
Aa. Th. : THE OGRE'S (DEVIL'S) HEART IN THE EGG (LE COEUR DE L'OGRE (OU DU DIABLE) DANS L'OEUF).
Grimm : 1-10 197, DIE KRYSTALLKUGEL (LA BOULE DE CRISTAL).

Développer les éléments du conte
900 - Description ATU (source)

Développer les éléments du conte
901 - Description - Aarne et Thompson - The Types of Folktales - 1973 (source)

Développer les éléments du conte
0 - Version du catalogue : Version de Guyenne. — L'OURS NOIR (source)
M. Claude Seignolle, C. de Guyenne, tome III (non encore publié).
C. noté par A. Lespinasse, 12 ans, élève de l'École de Saint-Martin de Gurson (Gironde), qui tient l'histoire de sa grand'mère (1944).



Développer les éléments du conte
1 - CARNOY. C. fr., 274 (Pic.). Le Corps sans âme ou Le lion, la pie et la fourmi. (source)
I : A7 (cordonnier), B2 (va travailler village voisin).
II : A, A1, A3, A9 (pie), D, D2, D1, E2, F.
III : A.
IV : A4, B1, C, C5, D (tour), D1.
V : Rencontre le Corps sans âme sur les propriétés de ce dernier, se met en lion, lui arrache ses 7 têtes, B, B4 (la délivre).
VI : A, A2, B (en se promenant au bord de la mer), B1 (ancien prétendant), B3 (la princesse veut attendre), B4, B6, B8 (brûlé), B9.

Développer les éléments du conte
2 - E. DU MERIL. Études, 474.
Conte mentionné avec brèves indications.
IV : C3.
V : B5, D, D4, E.

Développer les éléments du conte
3 - MERKELBACH-PINCK. Loth. erz., I, 88. Reinhold dos Wunderkind (Reinhold le Merveilleux),
avec T. 552.
II : C3, C1, C2, D (3), D1 (plusieurs), D3 (3), E4 (en les frottant l'une contre l'autre), F3.
IV : C5, D (couvert d'or et d'argent), D2, E (écume de feu). La bête garde une princesse et a dans son corps aigle qui contient oeuf, qui contient clef qui libérera les beaux-frères animaux.
V : F1, F2, F4. Beaux-frères libérés.
VI : B9.

Développer les éléments du conte
4 - ID., ib., I, 213. Die schwarze Dom (La dame noire).
Cont. par T. 400 et 425; très modifié.
Une princesse noire se fait promettre l'enfant à naître de pauvres bûcherons contre richesse, le prend à vingt ans.
Sur les conseils de ses parents, il regarde la personne qui couche dans la même chambre; une goutte de cire éveille une princesse merveilleuse qui devient noire; il doit partir avec un long couteau qu'elle lui remet.
II : A, A2 (moelle), A1 (chair), A6 (nerf et os), D1 (3), D (id.), E3, F.
V : Voit lièvre courir, E, E2, F (en lion, aigle), F2, F4. Jette l'oeuf contre la dame noire; elle devient la princesse blanche qu'il a vue dans le lit et l'épouse (Lacunes).

Développer les éléments du conte
5 - ID. Volksmärchen aus Loth., 359. Von dem Riesen, der sein Herz nicht bei sich halte (Le géant qui n'avait pas son coeur sur lui).
I : Un roi ayant 7 fils envoie les 6 aînés chercher femme pour eux 7. Ramènent comme fiancées 6 filles d'un roi, oubliant leur frère, Jean Cendrillon (Aschenhans).
Passant près du bourg d'un géant, sont tous changés en pierre, B2 (7e frère part à leur recherche).
II : B1 (corbeau), B (saumon), B1 (loup à qui il donne son cheval). Monte sur le loup qui le conduit au bourg.
IV : A, A4, C3.
V : B, B5, B7 (écoute caché sous le lit). Le géant sent la chair humaine, "Pie a échappé os humain", E9 (dit coeur sous le seuil; recherches vaines), B7 (2e fois),
E9 (le dit en armoire; mensonge; on pare chaque fois avec fleurs le lieu comme pour honorer le coeur), B7 (3e fois), D, E1 (cane), E9 (en fontaine qui est dans église qui est dans île), F1 (transporté par loup, corbeau va
prendre clef de l'église en haut du clocher, le héros prend la cane, le saumon apporte l'oeuf tombé dans l'eau). Géant à la merci du héros. Frères libérés. Chute de l'oeuf, mort du géant.
VI : A, A1, B9.

Développer les éléments du conte
6 - COSQUIN. C. Lor., n° 15 (I, 166). Les dons des trois animaux. (source)
I : A7 (le plus jeune de 3 cordonniers qui se séparent à carrefour).
II : A, A1, A2, A3, D, D1, D2, E1, F, G, G2.
V: A1.
IV : A, A1, A4, B1, B2, C1, C3, D, D5 (par bête à 7 têtes).
V : B, B4, D1 (dans 7e tête de la bête), D2 (visage), F, F2, F5 (1er oeuf le rend malade, 2e le tue, 3e donne carrosse pour emmener héros et princesse qui lui donne mouchoir brodé).
VI : A, A1, B, B1, B2, B3, B4, B5 (du T. 316), B6, B7 (reconnu à mouchoir), B8, B9.

Développer les éléments du conte
7 - ID., ib., n° 50 (II, 128). Fortuné. (source)
Alt. Début rappelant le T. 425 (princesse gardée dans un souterrain par un léopard qui la laisse aller aux mariages de ses soeurs).
I : A7 (jeune homme nommé Fortuné), B1.
II : A (brebis égorgée), A6 (os), A2 (viande), A3 (tête), E3, F, G2 (pour vérifier), G6 (id.), G3 (id.).
V : B (au souterrain), B4, B6, D (de perdrix), D2. Fortuné va chercher oeuf de perdrix, F6, F7.
VI : A, B9.

Développer les éléments du conte
8 - Ms. MILLIEN-DELARUE. Vers. A (avec 552). Le manteau merveilleux. (source)
I : A (garçon dont les 3 meurs sont mariées à mouton, poisson, corbeau).
III : A (à 3 voleurs qui le prennent comme arbitre), B1.
II : C, C2, C4 (corbeau), D (touffe de laine), D3, D1, E, F3, F4.
IV : A, A4, A5 (parce que c'est son tour), C1, C3, D4 (grotte au fond d'un lac).
V: B (avec manteau magique), B5, D, D4, E, E8 (14 coffres emboîtés l'un dans l'autre, dispersés dans la mer), F1 (poissons apportent les clefs, sauf une; moutons défoncent le 14e coffre), F4, F6, F7, F8.
Avant de mourir, le géant donne onguent pour rendre la vie à ses autres victimes.

Développer les éléments du conte
9 - ID. Vers. B. Le partage du cheval mort. (source)
I : A.
II : A, A1, A2, A3, D, D1, D2, F, F2. En aigle, mis en cage chambre de la fille du roi, se tourne la nuit en fourmi et en homme. Finit par l'épouser.
IV : A, A2, A4, A11, B, C1, C2, D.
V : B1, B4, B5, C, C3 (lion), D1, D2, E, E6, F, F2, F4, F6, F7, F8.
VI : A, A1, B, B1 (marinier), B2, B3, B4 (suit le bateau en aigle), B6, B7, B8, B9.

Développer les éléments du conte
10 - ID. Vers. C. T. g. (source)
I : A3.
IV : A, A2, A4, A5, B, C, D, D1.
II : A (carcasse), A1 (cuisseaux), A (côtes), A3 (tête, abri pour jours de pluie), D, D1, D2, E2, F, F2.
V : Consulte mère des Quatre Vents qui appelle ses aigles; dernier aigle arrivé, boiteux, a vu un oiseau rouge emportant une dame vers la mer, B1, B, C1 (comme vacher), C3, C4 (lion).
Y va, bat le lion, Corps sans âme malade, B1, B2, B4, B5, B6, D, D2, E, E6, F, F2, F4, F6, F7.

Développer les éléments du conte
11 - ID. Vers. D. Le garçon et les trois bêtes. (source)
I : A7 (entre dans école du roi où sont déjà 24 élèves; est le 1er, jalousé).
IV : A4, A7, B2 (sommé par le roi, les camarades jaloux ayant dit qu'il savait où est la princesse).
V : A (l'envoie à animaux qui se partagent une charogne).
Il : A, A1 (corps), A4 (ventre), A3 (tête), D, D1, D2.
IV : C1, C7, D, D2 (dans la Forêt Noire), E1 (à 3 ou 4 lieues).
V : B1, B2, B4, B5, D, D2, E2, E6, F, F2, F4, F6, F7.

Développer les éléments du conte
12 - ID. Vers. E. Le château d'or. (source)
Alt.
I : A7 (garçon de 10, 11 ans pêchant avec son père, est entraîné dans une île, où un seigneur le garde contre richesses au père).
IV : A, A4 (gardée par un géant depuis 1800 ans dans le château d'or, sera délivrée par un enfant chrétien devant qui les portes s'ouvriront seules).
V : L'enfant entre, prend ciseaux d'or et foulard, trouve princesse qui lui dit le secret du géant, D, D2, E, E6 (lion rouge à 600.000 lieues du château).
Le garçon demande sa route à un lion qui lui donne un poil et l'envoie à sa soeur la fourmi, qui lui donne une patte et l'envoie à sa soeur l'aigle, qui lui donne une plume, convoque ses aigles ; "une aigle boiteuse" retardataire conduit le héros, C2, C3, C4, F, F2, F4. Retour chez le géant, B1, B4, F6. Géant sent odeur de chrétien, F7.
VI : A, A1 (au seigneur), B, B1 (par le seigneur), B2, B3, B5 (accroché à planche), B6 (se loue comme fendeur de bois. Reconnu aux foulards. Invité), B7, B8 (brûlé), B9.

Développer les éléments du conte
13 - ID. Vers. F. Le soldat et les trois animaux. (source)
I : A, B1 (cherche travail).
Il : A, A1, A4, A.3, D, D1, D2, E2, F2 (des lions). En route, soigne une vieille femme malade (fée).
V : C2, C3, C4. Il le bat.
IV : A1 (fille du châtelain), A4, A5, C, D1 (dans les marécages).
V : B1 (revient, renseigne le roi; fille à lui s'il la délivre), B1, B4, B5, B6 (caché sous oreiller), D1, D2 (tête), E (3) , E6, F, F2, F4, F5 (pendant son sommeil).
VI : A, A2. Retourne en corbeau chercher mouchoir et diamant de la princesse; posé sur peuplier au retour est tué par seigneur rival. Au bout de 5 ans, la vieille fée le ranime d'un coup de pied, B6. Se loue, reconnu à mouchoir, B9.

Développer les éléments du conte
14 - ID. Vers. G. La baguette qui change en bête. (source)
I : A (Jean le Bête renvoyé du régiment), A5.
IV : A, A4, A5, A6, B1, B2, C1, C6.
V : A2 (rencontre une fée qui lui donne baguette permettant de se tourner en lion, faucon, fourmi), B. Caché, en faucon, observe, B3. Entre en l'absence du maitre, B5, D1, D2, E1 (perdrix), E2, E6, C2, C3, C4, F, F2, F4, F6, F7.
VI : Revient prévenir le roi; on va chercher la princesse en carrosse. Il suit en faucon, se pose sur un arbre, tué par un garde.
Reste 7 ans. Ranimé par vieille femme. Revient quand la princesse va se remarier. Reconnu à anneau qu'elle lui a donné, D9.

Développer les éléments du conte
15 - ID. Vers. H. T. g. (source)
1re partie : voir T. 307, vers. D (enlevée par le C. s. A. une 1re fois et mise dans une église, une princesse est délivrée après 3 nuits d'épreuves par le soldat Petit-Jean qui l'épouse); 2e partie :
IV : A, A2, A4, A11, B.
II : A (carcasse de cheval), A1, A5, A3, D, D1, D2, E1, F, F2.
V : C2, B (envoyé par fermer vers château du C. s. A. avec ses vaches), B1, B5, B6, D, D2, E, E6, F, F4, F5.
VI : A, A1, B9.

Développer les éléments du conte
16 - ID. Vers. I. Le géant qui ne porte pas son coeur sur lui. (source)
IV : A, A4, C2, C3 (contre qui le roi est en guerre depuis 7 ans), B1, B3 (6 fils d'un vieux seigneur, le 7e reste avec son père), D, D5 (au bord de la mer). Les 6 frères combattent, sont changés dans la cour en 6 colonnes de marbre).
I : A2 (7e fils), B2 (va à la recherche de ses frères).
II : B2 (pie sauvée d'un vautour), B, B1 (cheval donné à loup affamé. Le loup devient un vieillard qui lui donne III : B5).
V : B, B5, D (coeur dans l'oeuf), E9 (dans vieux puits lui-même dans église). Le héros frotte l'anneau, le vieillard arrive, montre l'église qui a une porte de fer sans la clef, la pie apporte la clef trouvée dans le bois, le poisson monte l'oeuf, le héros l'écrase, les 6 frères ressusciten

Développer les éléments du conte
17 - ID. Vers. J. S. (source)
t. Alt. Au début : T. 307, vers. D.
I : A3.
IV : A, A2, A4, A8, A9, C3, D6 (a passé la merl.
II : A (cheval), A1, A2, A3, D, D1, D2, E2, F, G2 (après avoir consulté les vents Bise et Solaire; celui-ci lui donne une « bondrée » (buse) qui le guide et le porte d'abord).
V : B, B4, C2, C3, C4, D, D2, E1, E6, F, F2, F4, F6, F7.

Développer les éléments du conte
108 - Analyses et résumés donnés par Millien (source)

Développer les éléments du conte
18 - TROUDE et MILIN. C. bretons, 260, T. g. (source)
I : A1, B2 (couchant vers meule de foin, entend animaux se disputer).
II : A (boeuf), A1 (jambes de derrière), A8 (jambe de devant), A (sont plusieurs; ont tête), A4 (plusieurs; ont boyaux), E3, F, F2 (6 fois plus fort, plus rapide ou plus mince, selon espèce), G1 (pour faire fuir soldats qui le cherchent),
G4 (pour se rendre au pays de sa garnison), G3 (pour entrer chez une princesse qui l'a remarqué soldat; en homme avec la princesse, en fourmi quand le père vient).
Reçoit beaux habits et papiers de la princesse, revient en prince la demander et l'épouse.
IV : A, A2, A4, A5, A8, A9, C (en forme d'homme volant), D, D1.
V : A (a suivi C. s. A. en lion, puis en corbeau), B1, B4, B5, B6, D (rouge sang), D2, E, E3, E5, E9 (dans sanglier qui est dans léopard qui est dans tigre), E6, E9 (qui est dans ogre), C2, C3 (d'un ogre qui enlève chaque jour une bête à cornes), C4, F, F2, F4, F5, F8.
VI : A, A2, B9.

Développer les éléments du conte
19 - LUZEL, 5e rapport, 10. Le Poirier aux poires d'or et le Corps sans âme. (source)
1re partie : T. 301 A (vers. 4), 2e partie :
IV : A, A2, A4, A5, A7, B.
III : A (à des personnages venus reposer sous l'arbre où il passe la nuit), B, B2 (guêtres de too lieues), B6.
V : A.
IV : E (tous les matins, brûlant tout).
V : B7 (entre avec chapeau qui rend invisible), B5, D, D2, E, E2, E5, E6 (dans caverne dont la clef est au cou du C. s. A.). La princesse remet la clef au héros, F, F2, F4, F5, F8. Château disparaît.

Développer les éléments du conte
20 - ID., 1er rapport, p. 112 = C. B.-Bret., I, 427, T. g. (source)
1re partie : Éléments du T. 314 et du T. 313.
2° partie :
IV : A, A1(que doit épouser le fils du roi qui l'a sauvée), A4 (parce que son fiancé s'est laissé embrasser. Motif du T. 313), A5, B2 (fils du roi), D, D3 (retenu par 4 chaînes d'or au-dessus de la mer).
V : A1 (d'un 1er ermite qui l'envoie à un 2e après lui avoir donné nappe magique) (III : B3).
II : B1 (fourmis alimentées avec nappe magique).
V : A2 (d'un 2e ermite maître des animaux ailés; il pourra l'appeler en cas de besoin).
II : B (sur conseils du 2e ermite).
V : Arrive à chaînes du château. Appelle roi des fourmis qui lui donne pouvoir de se tourner en fourmi. Escalade des chaînes, B4, B3, B5, B6 (dans manche de la princesse), D, D2, E, E2, E5, E8 (coffre de fer au fond de la mer).
Retourne au rivage, appelle roi des poissons. Coffre, vu par dernier poisson arrivé, ramené. Animaux tués à mesure qu'ils sortent, sauf colombe. 2e ermite prévenu envoie épervier, F4, F5, F8. Château disparaît.
VI: A, A3 (dans carrosse aérien du C. s. A.), B9.

Développer les éléments du conte
21 - ID. C. bretons, 38 n. (source)
(Donné comme var. de L'homme aux deux chiens : T. 315.) S. t. Frag. Éléments du T. 302.
IV : C3.
V : D, D2, E, E2, F5, E9 (dans livre magique qu'il faut brûler pour en faire sortir le loup), F2, F5.

Développer les éléments du conte
22 - ID. Veillées bretonnes, 105. Le pécheur qui vendit son âme au diable. (source)
C. composite comprenant : l'homme qui vendit son âme au diable et est sauvé par son fils (non dans Aa. Th.), éléments du T. 314 et du T. 302 : le géant Pharaus a enlevé par les airs le jeune Mabik qu'il trouve beau.
Celui-ci découvre dans un livre de magie du géant que sa vie réside dans un buis (V : D5), dont il faut couper d'un coup la maîtresse racine; ce qu'il fait.

Développer les éléments du conte
23 - R.T.P., XXIX (1914), 305, B.-Bret. (Frison). T. g. (source)
I : A, B.
Il : A (mouton), A1 (corps), A2 (entrailles), A9 (mouche, qui a tête), D, D1, D2, F2 (comme lion et aigle).
IV : A, A4 (offrande annuelle au C. s. A.), C, D, D1.
V : B1, B4 (en mouche), B3, B5, B6 (en mouche dans tabatière). Suite alt. : le héros et le C. s. A. luttent dans un pré à qui mangera le plus de moutons, puis se battent. Le lendemain, id., D, D2, E, E9 (mouton, lui-même dans géant),
F2 (géant éventré, rentre malade), F4 (héros déguisé en médecin), F5
VI : A, A2. Le héros trop vieux pour épouser princesse reste avec le roi.

Développer les éléments du conte
24 - SEBILLOT. C. Hte-Br., I, 61. Le géant aux sept femmes. (source)
I : A, B.
II : A (mouton qui grille sur un feu surveillé par 3 animaux), A6 (corps), A3 (tête), A9 (oiseau de mer, qui a les tripes), D, D2, D1, E3, F, G6, G3, G9 (oiseau de mer). Rentre chez lui.
IV : A (7e épouse d'un redoutable géant magicien).
V : B4, B3, B5, D, D3, E, E2, E5 (qui est dans ventre de son frère géant à 8.000 lieues), C2 (ferme du frère où il va en oiseau). Trouve dans un grenier un sabre magique (III : B7), F (et grâce à sabre magique), F2 (tue le 2° géant d'abord), F4, F6, F7
VI : Vient annoncer nouvelle au roi, pris pour un imposteur, est emprisonné; échappe en fourmi. La princesse arrive, B9.

Développer les éléments du conte
25 - ID., ib., II, 126. T. g.
Très alt.
I : A4 (veillant tour à tour meule de charbon, seul la laisse éteindre par C. s. A.; chassé par ses 2 frères), B1.
V : Reçu château du C. s. A. par la femme, D (qui est avec 12 autres oeufs), E1 (perdrix), E2, E5, D6. Tue lion enfermé dans une chambre, puis autres animaux avec sabre donné par la femme, F6 (les 13 oeufs).
La femme présente successivement les 12 oeufs, puis le 13e que le C. s. A. écrase lui-même en sa main.
VI : B9.

Développer les éléments du conte
26 - Ms. HAVARD, Ille-et-Vil., 425, T. g.
IV : A12 (jeune fille livrée annuelle- ment à C. s. A. qui la garde du 1er de l'an à la fin de l'année, puis la mange), A (désignée par le sort), A4, C, D, D5 (lion, tigre et corbeau).
I : A, B.
II : A (carcasse), A1 (ossaille), A4 (tripes), A3 (tête), D, D1, D2, E2, F.
V : A2 (aubergiste), B (conduit par l'aubergiste), B4 (qui le renseigne), D, D2 (entre les yeux), E, E1 (corbeau), F, F2, F4, F5, F8.

Développer les éléments du conte
27 - FELICE (A. de). C. Hte-Bret., éd. an., p. 281, T. g.
Alt.
I : A, B.
II : A (cheval), A1, A6, A8, A4, A3, A9 (poisson rivière voisine), F3 (le roi de l'espèce). Arrive à ville en deuil; la fille du roi doit être enlevée par le C. s. A.; se vante de pouvoir la libérer. Sommé par le roi de le faire.
Se rend chambre de la princesse et appelle rois des loups, lions, ours; 3 soirs de suite, C. s. A. arrivé par croisée est repoussé. Soldat épouse la princesse.
IV : A, A1, A4, A5, A11 (lui a recommandé fermer croisée après soleil couché, oubli), B, C, D (au delà des mers).
V : B (appelle roi des fourmis qui va prévenir sa femme), B5, D6 (dans oiseau, cage, caisse au fond des mers), F1, F2 (poisson ramène caisse, mouton la brise, corbeau attrape oiseau que tue le soldat et le C. s. A. affaibli graduellement meurt).
VI : A, A1.

Développer les éléments du conte
28 - PINEAU. C. Poitou, 86. Le Corbeau. (source)
Alt.
IV : A, A4, C1, C8 (une grosse bête).
I : A (jeune garçon), B1 (fait une longue route).
II : Rencontre un vieillard qui lui conseille d'appeler un corbeau pour franchir une forêt et un poisson pour franchir une rivière, D, D3, F.
V : B. Interroge la captive. Elle demandera son secret à la bête, D6 (oeuf d'araignée sur sa tête le tuerait). Le garçon se met en corbeau sur un arbre, avec l'oeuf d'araignée sous l'aile. La princesse amène sous l'arbre la bête qui est tué
VI : Le garçon va en corbeau prévenir le roi qui vient chercher la princesse, B9.

Développer les éléments du conte
29 - SEIGNOLLE. Guyenne, n° 35 (I, 177). La mort du diable. (source)
I : A.
II : A (cochon, qu'ils ont acheté), A1 (corps), A4 (boyaux), A3 (tête), D, D1, D2, E1, E2, F.
IV : A, A4, C6.
V : Entre la nuit dans maison, qui est celle du diable; une princesse captive le renseigne; le diable arrive, le soldat se met en fourmi), B3, B5, B6, D, D2, E, E6 (qui est au delà de la mer; voyage en corbeau), C2, C3, C4, F, F2, F4, F6, F7.
VI : A, B9.

Développer les éléments du conte
30 - ID., ib., n° 36 (I, 181). S. t. (source)
Rés. Très alt. I et II comme vers. précédente, âne au lieu de cochon; libère sa femme prisonnière du diable qu'il tue grâce à métamorphoses; la femme enlevée de nouveau par frère du diable.
V : B5, B6, D, D2, E, E6, F, F2, F4, F6, F7.

Développer les éléments du conte
31 - POURRAT. Trésor des C., II, 157 (non loc. Auvergne?). Le conte du Grand Corps sans Ame (Ar. Lit.). (source)
I : A (La Ramée), B.
II : A (âne), A3 (tête), A5 (ventraille), A1 (carcasse), D2, D1, D, E3, F, F1 (pour fourmi), F2.
IV : A, A4 (sera enlevée; désignée par le sort; une femme enlevée chaque année depuis 7 ans), C. Le C. s. A. emmène la princesse à l'église pour l'épouser avant de l'enlever dans les airs
V : La Ramée écoute à l'église en fourmi, suit le C. s. A. en pigeon, B3, C2, C3, C4, F, F2, F5.
VI : A (et les 6 autres femmes enlevées), A3 (par nuages, comme le C. s. A.), B6, B9.

Développer les éléments du conte
32 - MASSIGNON (G.). C. Ouest, n° 3, p. 25, T. g. (source)
I : A, B.
II : A (cheval), A1, A3, A4, A6, A8, D, E2 ("A moi, roi des... "), F (pour fourmi seulement d'après suite du c.), F3 (pour les 4 autres).
IV : A, A4 (doit être enlevée à 8 h. du soir de sa chambre), C. Le soldat vient 3 soirs de suite et, aidé par animaux appelés, en combats de durée croissante : 1 h., 2 h., 3 h., repousse le C. s. A.
Il part en guerre, demande de ne pas laisser ouverte fenêtre de sa femme après soleil couché; oubli; femme enlevée, C, B.
V : B, B4, B5 (son âme), B6, D (en 2), D4, E1 (tourterelle), E8 (cage de fer au fond de la mer), F1, F2, F4, F5.
VI : A.

Développer les éléments du conte
33 - Ms. SEIGNOLLE. Guyenne, III. L'Ours noir (vers. résumée ci-dessus). (source)

Développer les éléments du conte
34 - DARDY. Albret, H, 223. La fourmi, l'aigle et le lion. (source)
I : A1, B2 (rentré chez lui, renvoyé par gendarmes, repart seul).
II : A (chameau), A1, A2, A3, D, D1, D2, E3, F, G, G2 (pour échapper de la prison où on le Met au régiment). Congédié.
IV : Enlevé par un ogre qui a déjà enlevé une princesse, A, A4, C1, C4, D, D1, D5 (bête à 7 têtes).
V : B1 (à la fenêtre de la princesse), B5, D1, D2 (tête), E9 (dans lapin blanc qui est dans bête à 7 têtes), F, F2, F4, F5, F8.
VI : Le héros va prévenir le roi qui lui promet sa fille s'il la ramène, A, A2, B9.

Développer les éléments du conte
35 - Ms. G. MAUGARD. C. Aude pyr. Le soldat et le géant.
Très alt.
I : A, B.
II : A (boeuf), A1 (quartiers du devant), A2 (quartiers de derrière), A3 (tripes), D, D1, D2, E4 (en la portant à son cou), F.
IV : Voit une princesse balcon d'un château, C3.
V : B1, B3, B5, D, D2, E, E2, E6, F, F2, F4, F6, F7, F8.
VI : A (par forêt), B1 (attaqué par a charbonniers, le héros échappe en fourmi), B2, B3 (le plus jeune).
Le soldat arrive au repas et, en fourmi, puis en aigle, puis en lion, harcèle et chasse le prétendant, B9.

Développer les éléments du conte
36 - Almanach marseillais, 1903, p. 68,
T. g. C'est la version Troude et Milin (ci-dessus n° 18) mise en provençal, sans indication d'origine.

Développer les éléments du conte
37 - WEBSTER. Basque Leg., 80 = Vinson, F. L. pays basque, Malbrouc, 84 (source)
(avec 328 et 301 A).
Dans la partie appartenant à 301 A, Malbrouc a délivré 2 princesses du monde souterrain et leur fait épouser ses 2 frères. Il épousera la 3e princesse disparue et part à sa recherche.
II : A (mouton), A6 (demi-corps), A7 (id.), A9 (milan; a les entrailles),. A3 (tête, y trouvera viande et mai-son), E2, F.
V : A2 (pie), qui lui apprend :
IV : C1, C8 (monstre), D (maison étroitement fermée), D1 (au delà de la mer Rouge).
V : B1, B4, B3, B5, B6. A plusieurs reprises le monstre se fait donner par la princesse des coups de marteau sur la tête pour guérir ses maux de tête, D, D2, E (palombe), E3, E5, F, F2, F4, F6, F7, F8.
VI : A, A2. Avant d'épouser la princesse, Malbrouc veut ensuite accomplir exploits du T. 328.

Développer les éléments du conte
38 - CERQUAND. Lég. p. basque, n° 96 (IV, 62). Les animaux secourables et le Corps sans Ame. (source)
I : A6, B1.
IV : Entre dans château qui paraît inoccupé, y couche. A minuit, réveillé par une jeune fille qui le renseigne : il est chez un Basa Jaun (seigneur sauvage) qui l'a enlevée et dévore ceux qui entrent.
V : D (dans 2 oeufs), D2, E, E2, E9 (dans dragon). Demande en vain chemin du dragon à pie, corbeau, puis aigle qui le porte à une rivière que le héros remonte.
II ,: A (gigot de mouton), A8, A7 (lévrier), A4, A3, D (poignée de poils), D1, D2, E3, F, F1.
V : F, F2, F4. Retourne au château, se cache du Basa Jaun qui sent le chrétien. Se met en fourmi. Caché dans un arbre, laisse tomber l'oeuf sur la tête du Basa Jaun que peigne la jeune fille en-dessous. Épouse celle-ci; ils restent maîtres du château

Développer les éléments du conte
39 - ID., ib., n° 97 (IV, 67). L'aventurier, les animaux secourables et le dragon. (source)
I : A6, B1.
II : A (cheval mort), A2, A4, A3, D4 (l'aideront s'il les appelle), B (truite).
IV : Le roi offre sa fille à qui tuera un dragon faisant des dégâts au delà de la mer. Le héros appelle le corbeau pour traverser la mer, le nourrit de la chair emportée, puis de la sienne (Traits VI : C3, C4 du T. 301). Tue le dragon, rapporte ailes et têtes.
amené par corbeau. 2 vauriens lui volent ailes de la bête; il leur échappe en fourmi, rentre, présente les têtes et confond les 2 imposteurs. La princesse ne consent à épouser le héros que lorsqu'il a rapporté, avec l'aide de la truite, son anneau qu'elle a jeté à la mer (motif du T. 531).

Développer les éléments du conte
40 - ID., ib., n° 98 (IV, 72). L'aventurier, les animaux secourables et le Corps sans Ame. (source)
IV : Les 7 garçons et les 7 filles de 2 riches se marient successivement par ordre d'âge. Pendant que le garçon va faire les démarches, les 6 autres couples et sa fiancée font un voyage; pendant leur sommeil en route, un Basa Jaun enlève la fiancée et touche gens et mules du crucifix de la jeune fille et les endort pour jusqu'à ce qu'elle revienne (ici, épisodes du T. 312).
IV : B2 (fiancé).
V : A, B, B5, D6 (oiseau au lieu d'oeuf), E8, E2 (dans boeuf, dans rocher au bord de la mer Rouge). Le jeune homme part.
II : B3 (corneille), B, B1 (chien), D4 (interviendront le moment venu).
V : F1 (interviennent sans être appelés), F2, F4 (l'oiseau), F5, F8.
VI : A3 (reviennent avec trésors). La jeune fille réveille avec son crucifix gens et mules endormis depuis 7 ans, B9.

Développer les éléments du conte
41 - ANDREWS. C., Ligures, n° 46, p. 213. Rég. de Vintimille, T. g. Début cont. par T. 531. (source)
I : A5 (a dompté cheval indomptable du roi, jalousie des autres qui disent au roi qu'il peut délivrer la fille enlevée).
IV : A, A4, B2, B3 (contraint sous peine de mort), C, C2, D, D1.
II : A (âne mort); A1 (corps), A2 (boyaux), A3 (tête qui fournira abri et vivres), A7 (jambes), D4 (griffe du lion), D4 (moustache du chien), Dr, D2.
V : B1, B4, B3, B5, D, D2, E1 (aigle), F4, E6, F, F2, F4, F6, F7, F8.
VI : A, A1 (pêcheurs appelés), B, B1 (pêcheur), B2, B3, B4, B6, B7, B8, B9.

Développer les éléments du conte
42 - BARBEAU. Canada, I, n° 2, p. 27, (source)
T. g.
I : A6, B1 (avec un canif d'argent donné par le père).
II : A (cheval mort, partagé avec canif), A1 (corps), A2 (tripes), A9 (chenille; a la tête pour abri et la moelle pour nourriture), D, D1, D2, E2, F2 (pour les 3 espèces), G3 (en chenille pour échapper à voleurs), G1 (pour leur faire peur), G2 (pour aller vite).
V : C2 (comme gardeur de moutons), C3 (dans prairie où le C. s. A, se tient en lion). Y va. Se provoquent. Combattent en lion le lendemain. C. s. A. demande quartier et revanche dans les 3 jours, B1, B3, B4, D1, D2, E, E6 (qui est le C. s. A. tourné en lion), F, F2 (éventre d'abord le lion avec canif), F4, F5, F8.
VI : A, B9.

Développer les éléments du conte
43 - ID., ib., II, n° 52, p. 52. La sirène (avec 316). (source)
I : Promis par son père à une sirène (T. 316), Georges part à 15 ans, avec canif pour se faire un sifflet.
II : A (carcasse de cheval), A1, A2, A9 (chenille). Partage comme à version précédente. Dit aux animaux où il va. Le lion lui signale roi avec sa fille dans château « emmorphosé au fond des mers »,
là où émerge une croix, D, D1, D3, E3, F2 (le plus fort des lions, le plus rapide des aigles, la plus petite des chenilles), B3 (en aigle, sauve un pigeon qui allait se noyer et lui indique place de la croix).
V : B1, B4 (en chenille), B3. Sur son conseil, la princesse demande au roi ce qu'il faudrait pour que l'eau se retire. Trouver 3 oeufs, dans E, E9 (dans serpent, dans la savane rouge).
Cassés successivement, feront baisser et disparaître l'eau. Le héros sort en chenille, trouve la savane rouge en aigle, F, F2 (utilise le canif), F4. Casse les oeufs, l'eau part.
VI : B9 (suite du T. 316).

Développer les éléments du conte
44 - LANCTOT. Canada, 5e série, 388. La petite chèvre. (source)
(T. 400 avec T. 302, alt., inclus.)
I : Tit-Jean part à la recherche de la princesse qu'il a délivrée après 3 nuits d'épreuves (voir T. 400).
II : B3 (retire épine de la patte d'un lion, sauve fourmi qui se noie, délivre aigle d'un piège), D, D2, D1, E3, F (roi des lions, des aigles), G1, G2.
V : Arrive à château qui barre sa route (appartient à géant dont la femme n'est pas la princesse), B4, B6, D (au fond d'une caverne gardée par lion), D2, F (en lion), F4, F5. — Tit-Jean reprend sa route...

Développer les éléments du conte
45 - Amérique française, 1949, n° 4. Canada (Carmen Roy), 47.61. Conte des sept canards,
T. 400, d'après le C. des Mille et une Nuits : Flassan de Bassorah, très alt., avec motifs de 302 inclus : partage entre les animaux, habitants du château sous-marin délivrés par rupture de 3 oeufs renfermés dans pigeon,
et lion qui se nourrit de petits nains dans une île (rap. la vers. préc. de Barbeau).

Développer les éléments du conte
46 - Ms. LACOURCIERE-SAVARD, I, n° 17. La montagne de glace ou l'oeuf sur le front.
Même combinaison que dans la version précédente, 3 pigeons au lieu de 7 canards, un seul oeuf dans pigeon, serpent et lion, les habitants du château marin ne sont pas libérés,
Tit-Jean emmène la princesse seulement avec ses meubles, ses machines agricoles, etc.

Développer les éléments du conte
47 - S. MARIE-URSULE. Civ. Trad. Lavalois, 245, T. g. (source)
I : A4 (fils illégitime d'un seigneur élevé comme ses 2 frères), B1 (à mort de son père, part avec grand couteau donné par la mère).
II : A (porc), A1 (chair et os), A2 (tripes), A9 (chenille qui a la tête), D (3 p.), D1 (3), D4 (3 barbes de la chenille), E3, F, G, G1, G2.
IV : Passant en aigle sur château en deuil, descend, s'informe, A, A4, C, B1 (aura couronne), B2, D, D3.
V: B1 (a château suspendu par 4 chaînes d'or sur la mer), B3, B5, B6 (en chenille), D, D2, E, E6, F, F2, F4, F5, F8.
VI : A, A1, B, B1 (capitaine de bateau), B2, B3 (l'épouse), B4, B6 (la nuit de noces, se met en chenille et pique le capitaine), B7 (en racontant son histoire à table), B8 (brûlé), B9.

Développer les éléments du conte
48 - ROY. Canada, VIII, n° 193, p. 208. Les trois filles vendues.
T. 552, puis éléments altérés du T. 302.
L'oeuf qui tuera 3 géants a pour enveloppes perdrix, boîte, boule de fer au fond de la mer.

Développer les éléments du conte
49 - ID. C. gaspésiens, p. 41. Fleur de mai.
I : A7 (adopté par pauvres gens, nommé Fleur de mai; le père mort, n'ayant pas droit à part d'héritage, quitte les 11 autres enfants), B1.
II : A (corps d'un noyé), A1, A2, A3, D, D1, D2, E3, F, G (pour vérifier), G1, G2, G3.
V : Arrive à ville en deuil, A (chez qui il loge).
IV : A (princesse Honorine), A4, A5, C1 (Corps sans génie), D (tour), D1.
V : B1, B4, B3, B5, B6, D, D2, E, E6, F, F2, F4, F5, F8.
VI : A, A2. La veille du mariage avec Fleur de mai, la princesse est enlevée par un ouragan; Fleur de mai part à sa recherche, arrive chez mère des Cinq-Vents; le dernier vent qui arrive,
Noroît, aide Fleur de mai à reconquérir la princesse qui a été enlevée par la « Fée Puissante », soeur du « Corps sans génie », pour la marier à son fils, le « Prince charmant ».

Développer les éléments du conte
50 - CARRIÈRE. Missouri, n° 12, p. 64,
T. g.
I : A6, B1 (pour gagner sa vie). Revenant avec argent gagné, voit une belle princesse captive à la fenêtre d'une grande maison dans le bois. Reste peu chez lui.
V : B. Entre la nuit, une étincelle de son briquet réveille la princesse, il la rassure, B5, D, D2, E (rapide comme 7 aigles), E2 (rapide comme 7 chiens), E9 (porc-épic fort comme 7 lions, qui garde montagne de cuivre et montagne d'argent).
Le héros s'achète un grand couteau et part.
II : A (boeuf), A1 (viande), A7 (os), A2 (tripes), A3 (tète pour manger par beau temps, s'abriter par la pluie), D (3 du lion, 3 du chien), D1, D2, E2 (appeler 3 fois), F, F1 (7 fois), G1 (pour vérifier), G7 (id.), G2 (pour découvrir montagne de cuivre).
V : C2 (chez vieilles gens comme gardeur de porcs), C3 (du porc-épic), C4, F, F2 (utilise le couteau), F4. Donne montagnes d'argent et de cuivre au vieux; revient en aigle, F6, F7.
VI : A, B9.

Développer les éléments du conte
51 - SCHONT. C. créoles (Guad.), 5. Petit Jean et le géant (Alt.). (source)
I : Petit Jean a un frère bête, Grand Jean; leur père, bûcheron, enlevé par le géant pour qu'il le serve. Grand Jean part pour le délivrer, ne revient pas, B, Petit Jean part à son tour.
II : B3 (retire épine du pied d'un lion), B2 (aigle), B3 (lève le pied pour ne pas écraser fourmi), D, D1, D2, F.
V : B. Se met en lion, l'ogre s'évanouit de peur. Petit Jean lui pend au cou la pierre qui lui donne sa force, le laisse affaibli et ramène père et frère.

Développer les éléments du conte
52 - PARSONS. F. L. Antilles. (Dom.), I, 453. I séparé bef la baille yo : n'âme li en s'oeux-là (Le partage du boeuf, et l'âme dans l'oeuf). (source)
I : Garçon a soeur très belle qu'on met dans une grande case où il lui porte à manger et se fait ouvrir par un chant. Grand diable entend et fait de même.
IV : A3 (la soeur), A4, B3 (son frère), C3 (qui l'a emportée dans un sac).
II : A (boeuf), A1 (viande), A2 (tripes), A3 (os, comme nourriture et abri), D, D1 (une aile), D2, E2, F2.
V : B1, B4, B5, D1, D2, E, E1 (aigle), E6, F, F2, F4, F5, F8.
V : A, A2 (avec argent et vivres).

Développer les éléments du conte
53 - ID. ib. (Dom.), I.458. I sépawé bef la ba yo (Le partage du boeuf). (source)
Conte complexe avec quelques éléments du T. 302.
I : A6 (jeune garçon), B1.
II : A (boeuf mort), A9 (mouton), A2 (viande), A3 (moelle et os), D4 (oeil), D1, D2, F, F2 (le plus fort et le plus petit). Exploits divers réalisés grâce aux métamorphoses.

Développer les éléments du conte
54 - ID., ib. (Guad.), II, 106. I détaillé bef la ba fourmille, lione, l'aigle (Le partage du boeuf entre la fourmi, le lion, l'aigle). (source)
Le motif du partage seulement, le reste est du T. 300.

Développer les éléments du conte
55 - ID., ib., II, 110. Var. Même motif (lion, pélican, fourmi), avec T. 300. (source)

Développer les éléments du conte
56 - BAISSAC. F. L. Ile Maurice, 358. Histoire du Corps sans Ame et de Colle-des-Coeurs. (source)
IV : A (princesse Colle-des-Coeurs, sur le point d'épouser Peur de Rien qui lui a sauvé la vie), A4, A5, (dans un nuage), A6 (sur terrasse), C, C8 (en loup), D6 (nuage), D3.
I : A (Peur de Rien), B2 (en chasse).
II : A (biche), A1, A9 (gros perroquet), D, D1, E1, F (avec formules pour le devenir et pour redevenir homme).
V : B1 (dans le nuage fait intérieurement comme une grande maison). Entre chez la princesse en oiseau, B3. La princesse le renseigne : D, D2, E, E9 (tigre rouge, lui-même dans tigre blanc), F, F2, F4, F5, F8.
VI : A, A2.




Développer les éléments du conte
1000 - Notes

Extension : Europe, Sud du Caucase, Tartares, Inde, Afrique du Nord, Soudan, anciennes colonies françaises, espagnoles et portugaises d'Amérique, Indiens d'Amérique du Nord.



Le motif qui a donné son nom au conte type, l'âme (la vie, les forces et le coeur) d'un monstre ravisseur placé dans un objet ou un être extérieur, se rattache à une croyance des peuples primitifs qui a été étudiée par plusieurs folkloristes, en particulier par Frazer, sous le nom d'Externat Soul, dans son célèbre Rameau d'or (tome VII de l'éd. complète; pp. 622-651 de l'édition abrégée de 1924). Ce motif se trouve dans le vieux conte égyptien des Deux Frères, déjà cité (XIII' siècle avant J.-C.). Bitiou « arrache son coeur par magie » et le place « sur le sommet de la fleur d'acacia »; sur les indications de sa femme, des hommes coupent la fleur et Bitiou tombe mort aussitôt. (Maspero, Les c. pop. de l'Égypte ancienne, 3° éd., pp. io et 14). Alors que dans les versions européennes modernes, la vie du ravisseur est renfermée le plus souvent dans un oeuf, dans les versions asiatiques elle est généralement dans un oiseau (comme dans notre version basque 33), ou dans un insecte_
C'est l'association du motif de « l'âme dans l'oeuf » avec celui des dons des animaux qui constitue la forme la plus fréquente de notre conte. Le motif du héros partageant une proie entre trois animaux qui, avec le don d'une parcelle d'eux-mêmes, lui confèrent le pouvoir de prendre leur forme, est aussi associé à un autre conte, le T. 3r6; d'où, parfois, un mélange des deux contes, comme c'est le cas dans plusieurs de nos versions (6 et 42 en particulier).
Enfin, un motif voisin, appartenant au T. 55a (Les filles mariées aur animaux), celui des beaux-frères animaux donnant également au héros une parcelle d'eux-mêmes qui lui permettra de les appeler en cas de danger, a amené aussi une contamination entre les deux types. C'est le cas de la version lorraine 3 qui, d'ailleurs, suit d'assez près un conte de Musaeus qu'a diffusé à la fin du XVIII° siècle un livret de colportage allemand. Nous reparlerons de ce conte à propos du T. 552.
La version lorraine 5 et la version nivernaise 16 sont très proches de ver-sions allemandes se rattachant elles-mêmes à une forme qui, assez répandue des pays scandinaves et de l'Allemagne à l'Inde, manque presque complète-
ment en Europe occidentale (c'est le T. 3o3 du Catalogue des Contes d'Esthonie, F.F.C., 25).
Le motif des dons des animaux reconnaissants à la suite du partage d'une proie se trouve déjà sous la forme précise qu'il revêt dans la tradition moderne dans un conte de Straparole (III, 4) qui appartient au T. 316.
Nous ne connaissons pas de version ancienne indépendante de notre conte. Mais on le retrouve en grande partie incorporé dans une longue histoire des Mille et une Nuits, « Self al Mouloak », qui ne figure pas dans la traduction de Galland, et semble appartenir au fond primitif du célèbre recueil, antérieur au X° siècle de l'ère chrétienne. Un maitre des génies fond sur une princesse, fille du roi de Sérendip, sous la forme d'un nuage, l'enlève et l'emmène au loin, mais la captive arrache le secret de son ravisseur : il a placé son âme dans le gésier d'un passereau mis dans une série de sept boites, le tout caché dans un coffre de marbre au fond des mers. Sur les indications de la captive, le héros Saif, grâce au sceau de Salomon dont il est le détenteur, s'empare du passereau, l'étrangle, tue ainsi le génie qui est réduit en cendres, et ramène la princesse. (D'après Lane's Arabian Nights, éd. de /883, III, p. 316. Résumé dans V. Chauvin, Bibl, des ouvrages arabes, VII, p. 67, n° 348.)
Développer les éléments du conte